6

Identifier facilement la RAM maximum supportées et installées sur les systèmes GNU/Linux

Comment est-il possible d’identifier la RAM maximum supportée sur un serveur GNU/Linux sans redémarrer le serveur ou ouvrir son boîtier ?

Pour le savoir, il est possible d’utiliser la commande dmidecode ou utiliser simplement le script perl memconf développé par tomlschmidt.

memconf

Le script memconf permet d’identifier les tailles des barrettes de mémoires installées sur un poste de travail ou serveur Solaris, Linux, FreeBSD ou HP-UX.

Caractéristiques de memconf :

  • Fonctionne sur la plupart des systèmes Solaris, Linux, FreeBSD et HP-UX.
  • Fonctionne sur les machines virtuelles Solaris et Linux.
  • Affiche des informations de CPU ainsi que des informations de la RAM.
  • Soutien Solaris LDoms.
  • Mis à jour régulièrement pour ajouter le support pour les nouveaux systèmes SPARC et X86.

Installation et utilisation du script memconf

Ouvrir un terminal et saisir :

cd /tmp
wget http://softlayer-ams.dl.sourceforge.net/project/memconf/V3.06/memconf.v3.06.pl.gz
gunzip memconf.v3.06.pl.gz
sudo perl memconf.v3.06.pl -v

memconf-gnulinux

Partager l'article :





fred

"Dire que l'on s'en fiche du droit à la vie privée sous prétexte qu'on a rien à cacher, c'est comme déclarer que l'on se fiche du droit à la liberté d'expression sous prétexte qu'on a rien à dire." Edward Snowden

6 commentaires

  1. La encore pourquoi installer un paquet ? alors qu un awk suffit pour ressortir les 2 mêmes infos

    awk -F « [ :] » ‘/Max|Size/ {unit[$1]=$NF;size[$1]+=$3$4}END{for (i in size) print i,size[i],unit[i]}’ <(dmidecode -t 16 -t 17)

  2. oui effectivement ou utiliser la commande dmidecode mais tout le monde ne maîtrise pas aussi bien que toi la commande awk :-)
    par contre, j’obtiens une erreur avec ta commande :
    [code lang= »shell »]
    [fred@manjaro-pc ~]$ awk -F « [ :] » ‘/Max|Size/ {unit[$1]=$NF;size[$1]+=$3$4}END{for (i in size) print i,size[i],unit[i]}’ &lt;(dmidecode -t 16 -t 17)
    bash: erreur de syntaxe près du symbole inattendu « ( »
    [/code]
    Avec dmidecode, on peut faire :
    [code lang= »shell »]
    [root@manjaro-pc fred]# dmidecode -t 16
    # dmidecode 2.12
    SMBIOS 2.6 present.

    Handle 0x0039, DMI type 16, 15 bytes
    Physical Memory Array
    Location: System Board Or Motherboard
    Use: System Memory
    Error Correction Type: None
    Maximum Capacity: 16 GB
    Error Information Handle: Not Provided
    Number Of Devices: 4
    [/code]
    et pour savoir la quantité de RAM installée :
    [code lang= »shell »]
    [root@manjaro-pc fred]# free -h
    total utilisé libre partagé tamp/cache disponible
    Mem: 7,8G 1,2G 3,8G 20M 2,8G 6,3G
    Partition d’échange: 952M 0B 952M
    [/code]

    Bref, avec le script memconf, on a toutes les infos d’un coup et plus :-)

  3. ressaisis les simples et doubles quotes cela devrait etre bon :)

  4. sinon dmidecode -t 17 pour la mémoire installée et le reste des infos qu affiche memconf concernant la memoire, bref ce script change l affichage, mais je comprend son utilité sans en comprendre son utilisation :p

  5. Voilà ce que j’obtiens :
    [code lang= »shell »]
    awk -F "[ :]" ‘/Max|Size/ {unit[$1]=$NF;size[$1]+=$3$4}END{for (i in size) print i,size[i],unit[i]}’ <(dmidecode -t 16 -t 17)
    Maximum 20 MB
    Size 12288 kB
    [root@manjaro-pc fred]# free -h
    total utilisé libre partagé tamp/cache disponible
    Mem: 7,8G 1,3G 348M 22M 6,2G 6,2G
    Partition d’échange: 952M 0B 952M
    [root@manjaro-pc fred]#
    [/code]
    ça correspond à quoi le : Size 12288 kB

    Sinon, l’intérêt de memconf est sa simplicité d’utilisation :-)

  6. faudrait voir ce que donne un dmidecode -t 16 et un dmidecode -t 17 separement car les resultats sont etranges effectivement :p

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *