3

Mageia 4: une bonne petite distribution GNU/Linux

Mageia est le nom de la distribution Linux éditée par l’association française à but non lucratif : Mageia.Org

C’est une distribution orientée pour les débutants, qui voudraient découvrir le monde GNU/Linux de façon simple et intuitive. Mageia est une concurrente très sérieuse à Ubuntu, Linux Mint voir même Manjaro Linux.

La quatrième version de Mageia est sortie le 1er Février 2014, pour tout savoir c’est ICI.

Taille de l’image du DVD 32 et 64 bits avec les environnements de bureau: GNOME, KDE, XFCE, Mate, Cinnamon, LXDE, …: 3.7GB.
Taille de l’image DVD dualarch avec l’environnement de bureau XFCE: 1GB.

Pour Télécharger les images ISO c’est ICI.

Quelques caractéristiques de Mageia 4:

  • Noyau Linux: 3.12.8
  • Systemd 208
  • Grub par défaut, mais possible d’utiliser Grub2
  • RPM 4.11 et urpmi 7.31

Environnement de bureau disponible:

  • KDE 4.11.4
  • KDE screen management: kscreen comme outil par défaut pour la gestion des écrans.
  • Qt 4.8.5
  • GNOME 3.10.2.1
  • LXDE, RazorQt, XFCE 4.10, Mate 1.6, Cinnamon 2.0. Ces environnement peuvent être installés à partir du DVD.

Logiciels livrés:

  • Libreoffice 4.1.3.2
  • Firefox 24.2
  • Gimp 2.8
  • Digikam 3.5
  • Amarok 2.8
  • etc…

Installation de Mageia 4

  • Installation
  • Au démarrage sur l’ISO, on arrive sur le menu classique d’installation.
    mageia01

    Touche F2, pour changer la langue.
    mageia02

    mageia03

    Choix de la langue du système.
    mageia04

    Pour pouvoir installer Mageia, il faut accepter la licence.
    mageia05

    Le choix pour la disposition du clavier, Dvorak fait partie des choix possible!
    mageia06

    Le partionnement, je me met dans la peau d’un débutant et je choisi tout l’espace disponible.
    mageia07

    Alors ici, pour les débutants ça doit être un peu l’ambrouille. Donc mauvais point.
    mageia08

    Alors je n’ai pas tout compris: « Certains matériels sur votre machine peuvent nécessiter des firmwares non libres afin que les pilotes libres puissent fonctionner. »
    Dans le doute, j’active les pilotes non libres, mais bon ce n’est pas très clair. Encore un mauvais point à ce niveau.

    mageia09

    Le choix de l’environnement, dommage de ne pas avoir tous les environnement dans cette fenêtres.
    mageia10

    L’installation de Mageia commence.
    mageia11

  • Configuration
  • Définir un mot de passe pour le compte root et création d’un profil utilisateur.
    mageia12

    Détéction du moniteur. De nos jour, les systèmes sont capables de détécter automatiquement les moniteurs. Alors pourquoi demander? Mauvais point pour moi…
    mageia13

    Résumé des différentes configurations.
    mageia14

    Mettre à jour de suite ou pas.
    mageia16

    Fin d’installation de Mageia et rédémarrage du système.
    mageia17

Mageia 4

Le grub.
mageia18

Ouverture de session.
mageia19

Le bureau KDE de Mageia 4 et l’application Mageia Welcome.
welcomemageia

mageia20

mageia-kde

Conclusion

Les étapes d’installation de Mageia ne sont pas si évidentes pour un débutant, comparé à Ubuntu ou Manjarro. Lors du partitionnement, l’outil sépare la partition /home du système dans la pure tradition GNU/Linux.
La suite de logiciels est bien fournie et assez récente, Mageia peut être utilisée de suite tel quel. De plus l’intégration de KDE est finement bien faite.
L’ensemble est cohérent et plaisant à l’utilisation.
L’utilisateur courant ne fait pas parti du groupe « sudo », pour réaliser des actions d’administration il faut basculer sur le compte root.
Dans une VM sous Virtualbox, l’utilisation de KDE, avec les réglages par défaut, est juste horrible!

Partager l'article :





fred

"Dire que l'on s'en fiche du droit à la vie privée sous prétexte qu'on a rien à cacher, c'est comme déclarer que l'on se fiche du droit à la liberté d'expression sous prétexte qu'on a rien à dire." Edward Snowden

3 commentaires

  1. Bonjour,

    Étant un fan de Debian après avoir été sur Mandriva assez longtemps. J’ai fini par me faire une assez bonne idée des différents distros utilisant soit le bureau Gnome, KDE, etc. J’aime et j’ai KDE pour la possibilité de la configuré à l’extrême. J’aime pas sentir que l’on n’a pas le choix ou que l’on perd des options de configuration comme on le ressent sous Ubuntu. J’ai utiliser Mint KDE longtemps, très stable mais manque trop de finish au niveau des outils de configuration. La ligne de commande j’en peux plus! J’ai travail sur des ordinateurs de 1990 à 2000 (WIndows NT etc) Et aussi Linux, Unix etc. Je préfère le monde moderne et les outils graphiques. J’aime bien voir que des outils de configurations sont là et bien utiles et aussi fonctionnel. J’ai Mageia 4 depuis quelques semaine et la seul chose qui me déçois de cette distro c’est que tout ce qui a rapport au partage de dossier et voisinage réseau, etc. Rien ne marche! Niet! Les outils servent à rien ou il manque toujours un truc qui fait que ça marche pas. Je sais tout à propos de samba et je sais comment le configurer, mais j’aimerais que des outils le fasse en mode graphique. Partage local, accès partage distant, serveur, etc. Faut bidouiller encore et encore! On est en 2014 et Mageia n’a aucune qualité de ce coté. Dommage car que la trouve mieux que OpenSuse et Mint KDE même si c’est du rpm. Je déteste les distros basé sur le rpm mais je suis capable de m’en accordé. J’ai jamais comprit comment on pouvait mettre des outils de partages de dossiers dans un centre de contrôle et qu’ils n’avaient aucune utilité! Incompréhensible!

    La meilleur distros Linux n’existe pas encore, ce serait la qualité des outils graphique réseau etc de OpenSuse avec la qualité logiciels de Mageia et elle serait basé sur du Debian. Le rêve!

  2. Bonjour,
    Alors je dois dire que cette distri est (pour moi!) une des plus attractive !! mais il est exact que le réseau par l’interface graphique ne fonctionne tout simplement pas !!! je suis plutot novice sur linux mais un simple partage pour un client windows ne peut se faire qu’en console pour paramétrer samba (smb.conf), sinon windows va bien voir un partage mais ni accedera jamais !!! meme pas un ping … très déroutant d’ailleurs! par contre pour installer une imprimante partagée sur un windows , là avec l’interface graphique, ca prend 10 secondes!! formidable, et sur cette version 4 avec noyau3.14.23 une CM asus impossible de supprimer une (error conflict drm i915) au démarrage mais il suffit de ne pas regarder l’ecran !! avec la v3 aucun soucis! ma foi, mais je pense que c’est une exellente distribution Surtout, pour les nouveaux utilisateurs quand même !! Voila, maintenant on attend les corrections qui sont j’imagine un difficile travail, un « Deb7mga4 » serait sans doute parfait !!

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *