4

vlock: verrouiller l’accès à la console Linux

Vlock pour Virtual console lock program est un programme pour verrouiller une ou plusieurs sessions sur la console Linux.

vlock2

Ceci est particulièrement utile pour les machines Linux qui ont de multiples utilisateurs ayant accès à la console. Un utilisateur peut verrouiller sa session, tout en permettant à d’autres utilisateurs d’utiliser le système sur d’autres consoles virtuelles.

vlock

Installation de vlock

Le paquet vlock est présent dans les dépôts des principales distributions GNU/Linux.

Exemple sous Debian:

apt-get install vlock

Utilisationn de vlock

  • Vérouiller la session courante:
  • vlock -c
    
  • Vérouiller toutes les consoles:
  • vlock -a
    

Partager l'article :





fred

"Dire que l'on s'en fiche du droit à la vie privée sous prétexte qu'on a rien à cacher, c'est comme déclarer que l'on se fiche du droit à la liberté d'expression sous prétexte qu'on a rien à dire." Edward Snowden

4 commentaires

  1. La syntaxe idéal est :
    # vlock -sn

    L’option -s sert à désactiver sysrq, utile si on ne veut pas se faire déverrouiller sa console avec alt-sysrq-k :)

  2. Dans le man de vlock il n’y a que -a , -c , -h et -v …

    Merci pour la précision :-)

    EDIT:
    [code lang= »shell »]
    vlock -sn
    vlock : option invalide — ‘s’
    [/code]

  3. Dans le man debian :
    « The options -n,–new, -s,–disable-sysrq, and -t,–timeout only work if vlock is compiled with plugin support. »

    Faudrait peut-être remonter ça à manjaro :)

  4. ouai effectivement, je viens de regarder le man sur une Debian et vlock possède bien plus d’options!

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.