0

QSynergy : configurer en toute simplicité le partage souris/clavier entre PC sous ArchLinux/Manjaro

Dans le cas d’un petit réseau personnel où sont branchées plusieurs machines avec des écrans, on se trouve très vite avec autant de clavier/souris que de PC et ça devient vite ingérable !

pc12

Une solution serait d’utiliser un switch écran/clavier/souris, ce qui ajoute du cablage et par conséquent du bazar en plus …

Pour palier à ce petit désagrément, une solution logiciel libre existe : Synergy.
Il doit exister bien d’autres solutions, mais je ne suis pas sûr qu’ils sont aussi simple et surtout multi OS !

Synergy fonctionne sur le principe client/serveur. Le clavier et la souris sont branchés sur un serveur désigné.

Pour configurer en toute simplicité Synergy, on va utiliser le paquet : QSynergy.

Synergy et QSynergy

A savoir, Synergy écoute sur le port TCP 24800, il faut donc ouvrir ce port si un firewall est présent.

Exemple simple entre deux PC :
Chaque machine sur le réseau doit être connue les unes des autres, pour se faire on va renseigner le fichier /etc/hosts ou passer par un petit serveur DNS.

Dans mon cas, je passe par le fichier /etc/hosts.

  • PC1 (serveur):
  • hostname : manjaro-pc
    IP : 192.168.10.90

    Sur le PC 1 on ajoute les informations du PC 2 dans le fichier /etc/hosts.

    sudo nano /etc/hosts
    
    127.0.1.1       manjaro-pc
    192.168.10.98   bbqlinux
    
  • PC2 (client):
  • hostname : bbqlinux
    IP : 192.168.10.98

    Sur le PC2 on ajoute les informations du PC1 dans le fichier /etc/hosts.

    sudo nano /etc/hosts
    
    127.0.1.1       bbqlinux
    192.168.10.90   manjaro-pc
    

Sur les 2 PCs on install le paquet QSynergy, dans mon cas ce sont deux bases ArchLinux(BBQLinux et Manjaro) :

sudo pacman -S qsynergy

Configuration de QSynergy

  • Configuration du serveur Synergy :
  • On commence par éxécuter QSynergy sur le serveur, puis on le configure en tant que serveur :
    qsynergy-server

    Puis on place le client à côté du serveur :
    qsynergy-server-02

    Et pour finir, on démarre le serveur :
    qsynergy-server-03

  • Configuration du client :
  • Exécuter QSynergy et le configurer en tant que client :

    qsynergy-client

    Automatisation du démarrage de Synergy sur le client

    Comme solution de démarrage,j’ai choisi de passer par le Display Manager(Dm), qui dans mon cas est LightDM.

    Edition du fichier lightdm.conf :

    sudo nano /etc/lightdm/lightdm.conf
    

    A la ligne greeter-setup-script= modifier comme suit :

    greeter-setup-script=/usr/bin/synergyc manjaro-pc
    

    Enregistrer la modification et redémarrer LightDM.

Partager l'article :





fred

"Dire que l'on s'en fiche du droit à la vie privée sous prétexte qu'on a rien à cacher, c'est comme déclarer que l'on se fiche du droit à la liberté d'expression sous prétexte qu'on a rien à dire." Edward Snowden

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *