9

Proxmox : script post-installation

Pour automatiser la configuration et l’installation d’outils sur mes serveurs Proxmox, j’ai écris un petit bout de script en bash.

Le script peut être téléchargé ou copié à cette adresse : https://github.com/freddL/postinstall_pve

Ce script permet de :

nb: je modifierais le script pour mettre en variable certains paramètres comme le proxy, le mail de l’admin, le ntp…

Partager l'article :





fred

Administrateur Système autodidacte et utilisateur au quotidien de GNU/Linux (Debian, Ubuntu, Manjaro et un peu de CentOS).

9 Comments

  1. bonjour, comment on utilise le script svp? merci

  2. Bonjour bigus,
    tu copies le contenu dans un fichier et tu rends le fichier exécutable…

  3. bonjour Fred, merci. en ssh je fais comment?

  4. Merci! j’ai trouvé pas mal de trucs intéressant dans ton script, fonctionne bien avec la dernière version de proxmox (4.2)
    par contre le reboot à la fin fait mal, attention si vous avez de la prod (j’avais pas fais gaffe)

  5. Pourtant c’est bien écrit dans les commentaires du script :-)
    faut que je pense à le mettre à jour, car depuis je l’ai un peu modifié…

  6. Salut Fred,

    Site très intéressant ! Notamment sur Proxmox/Ceph/Centreon que j’utilise pour mon hébergeur associatif (A-Hébergment) membre du CHATONS (https://chatons.org).

    Publiera tu la dernière version de ton script post-install ?
    Je suis intéressé par les nouvelles chose que tu aurai pu ajouter, pour faire évoluer le script que nous utilisons pour la post-install (ajouter de clés SSH, bannière de Proxmox (merci pour l’info) et d’autre p’tites choses tel que oh-my-zsh + .zshrc custom, netdata, etc. ).

  7. Salut julienth37,
    voici une nouvelle version mais il me reste encore certaines choses à modifier (voir mon nb dans l’article)

  8. Salut,
    venant d’installer une Proxmox v5 et ….découvrant le truc, je me suis inspiré de ton script pour faire le mien…
    Du coup, 2/3 remarques si ça t’intéresse:
    + pour systemd-timesyncd, c’est NTP et plus Servers la variable, mais surtout le service refusera de tourner si ntp est installé.
    sed -i ‘/^#NTP/ s/#NTP=.*/NTP=' »${NtpServers} »‘/g’ /etc/systemd/timesyncd.conf
    timedatectl set-ntp true
    # systemd-timesyncd won’t start if ntp is installed !
    [ -s /usr/sbin/ntpd ] && apt -y purge ntp
    systemctl restart systemd-timesyncd
    timedatectl status
    + Pour mettre à jour la conf de postfix, j’utilise la syntaxe « postconf -e » prévue pour (bon, ça c’est plus une habitude qu’autre chose)
    # Conf relay to smart host
    postconf -e « relayhost=${SmtpRelay} »
    # Conf default FQDN for local user’s mails (foo -> foo@FQDN)
    postconf -e « myhostname=${SmtpMyHostname} »
    postconf -e « mailname=${SmtpDomain} »
    # Disable IPv6 (availabled options ipv4,ipv6,all)
    postconf -e « inet_protocols = ipv4 »
    # To allow relaying, declare vlan ex:192.168.1.0/24
    postconf -e « mynetworks = ${SmtpAllowedLanToRelay} »
    # Restart service
    systemctl restart postfix

    Merci pour ton script!

  9. Salut Typhoe,
    dans mon cas ntp n’était pas installé mais je note ta remarque et je ne savais pas que la variable avait changée pour NTP. Sachant que j’avais fais une migration d’un proxmox 4 vers 5 et c’est toujours la variable Servers…

    Sinon entièrement d’accord avec toi, mieux vaut utiliser postconf -ec’est plus propre, chose que je ne fais pas car comme tu dis, question de mauvaise habitude pour moi ! merci :-)

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *