3

Proxmox : ajout OSD supplémentaires dans un cluster Ceph

Un mémo sur comment ajouter des disques supplémentaires pour la création de nouveaux OSD pour augmenter à chaud, la capacité d’un volume cluster Ceph .

Présentation de mon cluster Ceph sous Proxmox

  • 3 nœuds Proxmox en HA avec 5 disques de 4To en RAID 0 pour les OSD
  • Volume Ceph actuel : 54To
  • Ajout de 3 disques de 4To au cluster

Création des RAID 0 via iDRAC

Une fois les nouveaux disques ajoutés au serveurs, il faut créer un RAID 0 pour chaque disque :

  • Se connecter à l’interface web d’iRAC puis cliquer suer le le menu « storage » pour vérifier la présence du nouveau disque :
  • Cliquer sur le menu « Virtual Disques » puis sur « Create » :
  • Renseigner les informations concernant le RAID, sélectionner le disque en bas de page puis cliquer sur « Create Virtual Disk » :
  • La tâche de création du RAID est prise en compte par iDRAC :
  • Refaire ces opérations pour tous les disques ajoutés.

Créations des nouveaux OSD pour le cluster Ceph

  • Se connecter à l’interface web d’administration de Proxmox, cliquer sur le menu « Ceph », ensuite sur « OSD » et cliquer sur « Create OSD » :
  • Sélectionner le nouveau disque :
  • Refaire cette opération pour tous les OSD, le statut de Ceph passe en « Warning » le temps de la reconstruction du cluster :

Calcul du pgnum

Ne pas oublier de recalculer le pgnum du pool Ceph :

  • (OSDx100)/size -> choisir la puissance de 2 supérieur au résultat de l’opération.
    • OSD : nombre total d’OSD choisi pour le pool
    • size : nombre de réplication
  • Exemple pour mon pool : (6*100)/3 = 200
    • mon pg_num sera d’une puissance de 2 supérieur à 200, c’est à dire dans mon cas : 256
  • Dans le cas présent mon ancien pgnum était aussi de 256 donc pas de changement, mais dans le cas ou il faut changer le pgnum, voici la commande :
    ceph osd pool set {pool-name} pgp_num {value}
    • {pool-name} : le nom du pool
    • {value} : la nouvelle valeur, qui sera toujours supérieur à l’ancienne.

Partager l'article :





fred

Administrateur Système autodidacte et utilisateur au quotidien de GNU/Linux (Debian, Ubuntu, Manjaro et un peu de CentOS).

3 Comments

  1. Merci pour ton article,
    Il manquerait juste à savoir la manip à faire en cas d’un crash d’un disque/pool

  2. Hey Fred,
    Bravo sur les articles de ton blog.
    Je voudrai savoir si c’était possible de chat au sujet de Ceph, nouveau à Ceph j’aurai quelques questions si tu serai disponible à y répondre en google chat ou skype chat : )

    Merci,

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *