3

Neofetch : afficher les informations du système dans un terminal

Ecrit en Bash, Neofetch est un outil d’information système en mode CLI dans la même veine que screenfetch ou inxi.
Neofetch affiche les informations du système d’exploitation à côté d’une image, du logo de l’OS ou de tout fichier ASCII de votre choix.

neofetch-manjaro

Neofetch supporte actuellement les systèmes GNU/Linux, MacOS, iOS, BSD, Solaris, Android, Haiku, GNU Hurd et Windows (sous-système Cygwin / Windows 10 Linux).

neofetch-android

Neofetch est entièrement personnalisable soit via des options en ligne de commande, ou en modifiant directement le fichier de configuration de l’utilisateur. Il y a plus de 50 options de configurations et le petit plus, la présence de la fonction print_info (), qui permet d’ajouter vos propres informations personnalisées.
Le fichier de configuration se trouve dans le répertoire : ~/.config/neofetch/config

Installation de Neofetch

  • Android avec Termux :
    • Mette à jour les dépôts :
    • apt-get update
    • Installation de Neofetch :
    • apt install neofetch
  • Arch Linux / Manjaro :
  • yaourt -S neofetch
  • Ubuntu / Linux Mint :
    • Ajout du PPA :
    • sudo add-apt-repository ppa:dawidd0811/neofetch
    • Mise à jour :
    • sudo apt update
    • Installation de Neofetch :
    • sudo apt install neofetch
  • Debian :
    • Passer sous root :
    • su -
    • Ajout du dépôt :
    • echo "deb http://dl.bintray.com/dawidd6/neofetch jessie main" | tee -a /etc/apt/sources.list
    • Ajout de la clé :
    • curl -L "https://bintray.com/user/downloadSubjectPublicKey?username=bintray" -o Release-neofetch.key && apt-key add Release-neofetch.key && rm Release-neofetch.key
    • Mise à jour :
    • apt update
    • Installation de Neofetch :
    • apt install neofetch
  • Fedora / CentOS :
    • Avoir installé au préalable : dnf-plugins-core
    • Activer le dépôt CORP :
    • sudo dnf copr enable konimex/neofetch
    • Installation de Neofetch :
    • sudo dnf install neofetch

Ressources

Partager l'article :





fred

Administrateur Système autodidacte et utilisateur au quotidien de GNU/Linux (Debian, Ubuntu, Manjaro et un peu de CentOS).

3 Comments

  1. Ohh, ça supporte aussi Haiku (juste Haiku, pas Haiku OS ;p) sympa ;-)

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *