2

Magic Keys: le dernier recours en cas de gèle du système

Les système basés sous GNU/Linux sont réputés pour avoir une stabilité à toutes épreuves et c’est souvent le cas, cependant l’environnement autour du noyau peut être beaucoup plus sensible, comme l’interface graphique.
Suite à une mauvaise manipulation ou installation d’un pilote graphique, le système se fige et aucune action venant de la souris ou du clavier est possible… Généralement le réflex(windowsien) est d’appuyer sur le bouton On/OFF de la machine, sur GNu/Linux il y a une autre solution: les Magic Keys!

Présentation de Magic Keys

Les Magic keys sont une fonctionnalité du noyau Linux qui permet par une combinaison de touches de lancer des commandes de bas niveau.

exemple d’une combinaison de touche Magic Keys pour faire un reboot: « ALT »+ »Syst »+b
La touche « Syst » correspond à la touche Impr écran

touche clavier syst

Les Magic keys sont directement liés au kernel, il faut vérifié si l’option est activé dans le noyau.
Dans un terminal, saisir la commande suivante en tant que root:

grep "CONFIG_MAGIC_SYSRQ"  /boot/config-$(uname -r)

si les Magic Keys sont activées, la réponse doit être:

CONFIG_MAGIC_SYSRQ=y

Sinon, il faut activer l’option en éditant le fichier /etc/sysctl.conf

vi /etc/sysctl.conf

et passer l’option à 1

kernel.sysrq = 1

ou de manière temporaire

echo 1 > /proc/sys/kernel/sysrq

Les combinaisons Magic Keys pour un redémarrage propre

Les combinaisons de touche sont à faire les unes après les autres avec au moins 1 ou 2 secondes d’intervalle.

  • Alt+Syst+s Synchronise les disques
  • Alt Syst+e Essaie de fermer les processus en envoyant SIGTERM
  • Alt Syst+i Tue tous les processus restant en envoyant SIGKILL
  • Alt Syst+u Démonte les disques
  • Alt Syst+b Redémarre

pour les autres combinaisons de touche, voir http://fr.wikipedia.org/wiki/Magic_SysRq_key

Partager l'article :





fred

"Dire que l'on s'en fiche du droit à la vie privée sous prétexte qu'on a rien à cacher, c'est comme déclarer que l'on se fiche du droit à la liberté d'expression sous prétexte qu'on a rien à dire." Edward Snowden

2 commentaires

  1. Alt + Syst + K : tue la session graphique (elle se relance). C’est l’équivalent de l’ancien Ctrl-Alt-BackSpace

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.