1

Générer un mot de passe aléatoire et complexe en ligne de commande sous Linux

Dans les sytèmes de type Unix, comme GNU/Linux, /dev/random est un fichier spécial qui sert de générateur de nombres aléatoires.
Il est donc possible d’optenir nativement sous GNU/Linux un ou des mots de passe aléatoires et complexes.

/dev/urandom

Voici un exemple d’utilisation:

</dev/urandom tr -dc '12345!@#$%^&*()_A-Z-a-z-0-9'| fold -w10 | head -5

Exemple de résultat:

lgkyowqwtT
U54RG!@5Ca
maRt%JsIqK
W2l^ORWaGW
C*5r3w^Ywq
Explication
  • tr -dc ‘!@#$%^&*()_A-Z-a-z-0-9’:
  • indique les caractères à utiliser pour créer le mot de passe. Dans l’exemple il sera utilisé toutes les lettres de l’alphabet(majuscule/minuscule), tous les chiffres(de 0 à 9) et les caractères spéciaux !@#$%^&*()_.

  • fold -w10:
  • Trouve des mots de passes de 10 caractères.

  • head -5:
  • Génère 5 mots de passes différents.

Conclusion

Avec cette astuce assez simple, la génération de mot de passe se fait nativement sans besoin d’installler un logiciel spécifique, comme par exemple pwgen.

Partager l'article :





fred

"Dire que l'on s'en fiche du droit à la vie privée sous prétexte qu'on a rien à cacher, c'est comme déclarer que l'on se fiche du droit à la liberté d'expression sous prétexte qu'on a rien à dire." Edward Snowden

Un commentaire

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.