6

Debian 8 : installer les outils HP Proliant Management Component Pack

A l’instar des serveurs DELL, HP fournis aussi un dépôt dédié pour installer les outils pour manager les serveurs. Cependant, contrairement à Openmanage de chez Dell les outils de chez HP sont sous licence propriétaire.
De plus, pour certaines fonctionnalités il faut passer par la case achat de licence. Pour administrer et superviser les serveurs HP, il est malheureusement obligatoire de passer par cette étape d’installation de logiciels propriétaires.

Debian 8 : installer les outils HP Proliant Management Component Pack

nb: toutes les commandes décrites dans le tutoriel sont exécutées en tant que root.

Ajout des dépôts de HP

cd /tmp
touch /etc/apt/sources.list.d/hp-proliant.list
echo "deb http://downloads.linux.hpe.com/SDR/downloads/MCP/Debian/ jessie/current non-free" > /etc/apt/sources.list.d/HP-proliant.list
wget http://downloads.linux.hpe.com/SDR/repo/mcp/GPG-KEY-mcp && apt-key add GPG-KEY-mcp
apt update

Installer les outils HP

apt install hponcfg hp-snmp-agents hp-health hpsmh hpssacli

Descriptif des paquets :

  • hponcfg : Gestion de iLO.
  • hp-snmp-agents : Agents SNMP HP pour le monitoring de serveurs HP PROLIANT.
  • hp-health : Gestion du matériel hardware depuis le système.
  • hpsmh : Interface web pour accès distant à la gestion du serveur (version obsolète dans les dépôts)
  • hpssacli : Gestion du contrôleur RAID

Exemple d’utilisation

  • Les caractéristiques du serveur HP :
  • hpasmcli -s "show server"
    System        : ProLiant DL380p Gen8
    Serial No.    : CZ********      
    ROM version   : P70 03/01/2013
    iLo present   : Yes
    Embedded NICs : 4
    	NIC1 MAC: d8:9d:67:25:77:f4
    	NIC2 MAC: d8:9d:67:25:77:f5
    	NIC3 MAC: d8:9d:67:25:77:f6
    	NIC4 MAC: d8:9d:67:25:77:f7
    
    Processor: 0
    	Name         : Intel Xeon
    	Stepping     : 7
    	Speed        : 2400 MHz
    	Bus          : 100 MHz
    	Core         : 4
    	Thread       : 4
    	Socket       : 1
    	Level1 Cache : 128 KBytes
    	Level2 Cache : 1024 KBytes
    	Level3 Cache : 10240 KBytes
    	Status       : Ok
    
    Processor: 1
    	Name         : Intel Xeon
    	Stepping     : 7
    	Speed        : 2400 MHz
    	Bus          : 100 MHz
    	Core         : 4
    	Thread       : 4
    	Socket       : 2
    	Level1 Cache : 128 KBytes
    	Level2 Cache : 1024 KBytes
    	Level3 Cache : 10240 KBytes
    	Status       : Ok
    
    Processor total  : 2
    
    Memory installed : 8192 MBytes
    ECC supported    : Yes
    
  • Statut de la carte RAID :
  • hpssacli ctrl all show status
    Smart Array P420i in Slot 0 (Embedded)
       Controller Status: OK
       Cache Status: OK
       Battery/Capacitor Status: OK
    
  • Statut du contrôleur RAID :
  • hpssacli ctrl slot=0 show config
    Smart Array P420i in Slot 0 (Embedded)    (sn: 5001438026492090)
    
    
       Internal Drive Cage at Port 1I, Box 2, OK
    
       Internal Drive Cage at Port 2I, Box 0, OK
       array A (SAS, Unused Space: 0  MB)
    
    
          logicaldrive 1 (1.6 TB, RAID 5, OK)
    
          physicaldrive 1I:2:1 (port 1I:box 2:bay 1, SAS, 600 GB, OK)
          physicaldrive 1I:2:2 (port 1I:box 2:bay 2, SAS, 600 GB, OK)
          physicaldrive 1I:2:3 (port 1I:box 2:bay 3, SAS, 600 GB, OK)
          physicaldrive 1I:2:4 (port 1I:box 2:bay 4, SAS, 600 GB, OK)
    
       SEP (Vendor ID PMCSIERA, Model SRCv8x6G) 380  (WWID: 500143802649209F)
    

Configuration du fichier snmd.conf via la commande hpsnmpconfig

  • Exécution de la commande :
  • hpsnmpconfig
  • Indiquer si oui ou non, voulez vous utiliser une fichier de configuration existant (dans mon cas non):
  • Do you wish to use an existing snmpd.conf (y/n) (Blank is n): n
  • Indiquer la communauté pour l’accès en lecture /écriture, dans mon cas « private » :
  • Enter the localhost SNMP Read/Write community string
    (one word, required, no default):
    
  • Indiquer la communauté pour l’accès en lecture seule, dans mon cas private :
  • Enter localhost SNMP Read Only community string
    (one word, Blank to skip):
    
  • Indiquer une l’IP ou le FQDN d’une machine autorisé à écrire, dans mon cas aucune :
  • Enter Read/Write Authorized Management Station IP or DNS name
    (Blank to skip): 
    
  • Indiquer l’IP ou le FQDN d’une machine autorisé à lire les informations, dans mon cas c’est l’IP de mon serveur de supervision :
  • Enter Read Only Authorized Management Station IP or DNS name
  • Indiquer la communauté autorisée en lecteure seule :
  • Enter SNMP Read Only community string for Management Station "mon-serveur-nagios.tld"
  • Indiquer la communauté pour les trap snmp, dans mon cas je laisse blanc car je n’utilsie pas :
  • Enter default SNMP trap community string
  • Indiquer la machine de destination pour les trap SNMP :
  • Enter SNMP trap destination IP or DNS name
  • Renseigner les informations concertant le contact (pas obligatoire):
  • Enter system contact information
  • Configuration terminée :
  • ==============================================================================
    NOTE: New snmpd.conf entries were added to the top of /etc/snmp/snmpd.conf
    ==============================================================================
    snmpd is started
    

    HP-snmpd

Accès à l’interface web de management

L’accès à l’interface web de manage du serveur HP, s’accède via le port 2381 en HTTPS : https://IP-du-serveur:2381
HP-System-Management-Debian
Mais la version est obsolète et impossible de mettre à jour dans mon cas :
hp-system-management-debian-02

Partager l'article :





fred

"Dire que l'on s'en fiche du droit à la vie privée sous prétexte qu'on a rien à cacher, c'est comme déclarer que l'on se fiche du droit à la liberté d'expression sous prétexte qu'on a rien à dire." Edward Snowden

6 commentaires

  1. Bonjour,
    tuto super! Mais quelle est la procédure pour installer ces outils sur un OS windows?

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *