6

Comment forcer la vérification des disques sous GNU/Linux au prochain redémarrage

Un petit mémo pour se rappeler comment forcer la vérification des disques et, plus en particulier de la partition système au prochain redémarrage pour un système d’exploitation GNU/Linux.

Sous GNU/Linux, c’est la commande fsck qui permet de vérifier les partitions d’un ou plusieurs disques. Pour exécuter la commande fsck, les disques doivent être démontés avant l’opération. De ce fait, la vérification de la partition système ne peut se faire qu’après redémarrage.

Pour forcer la vérification des disques au prochain redémarrage du système, il existe deux méthodes :

  • Méthode 1 : Ajouter l’option -F à la commande shutdown :
  • sudo shutdown -r -F now
  • Méthode 2 : créer un fichier forcefsck à la racine
  • sudo touch /forcefsck && sudo reboot

    Au redémarrage, le système va détecter la présence du fichier forcefsck et forcer une vérification. Pour finir, ce fichier sera détruit.

Partager l'article :





fred

"Dire que l'on s'en fiche du droit à la vie privée sous prétexte qu'on a rien à cacher, c'est comme déclarer que l'on se fiche du droit à la liberté d'expression sous prétexte qu'on a rien à dire." Edward Snowden

6 commentaires

  1. Merci pour ce petit rappel, je crois que ça fait pas loin de 5 ans que mon disque dédié aux partitions systèmes (je teste parfois d’autre distrib et j’ai donc un dd dédié à cela, qui contient d’ailleurs la partition système de ma distrib de tous les jours (je sais, c’est pô bien !) )

    PS : merci pour ton blog sur lequel je passe régulièrement lire tes billets même si je laisse jamais de com

  2. Salut Stylou,
    merci à toi pour ton premier commentaire sur le blog :-D
    Les commentaires ne sont pas obligatoire (et heureusement !), mais ça fait toujours plaisir et on se sent moins seul ^^

  3. Vous devriez remplacer Gnu/Linux dans le titre par Ubuntu car sudo n’est pas une généralité dans toutes les distributions (Debian par exemple).
    Librement.

  4. Dommage je suis sous Arch et Manjaro et c’est inclus dans le processu de démarrage Arch Linux

  5. @triangle : la commande sudo n’est pas uniquement réservé à la distribution Ubuntu. Par exemple sous Manjaro, sudo est installé par défaut et il me semble que c’est aussi le cas pour Fedora. Donc non, je ne remplacerais pas GNU/Linux par Ubuntu :-)

    @papajoke : sous Arch je ne sais mais sous Manjaro (au moins sur celle qui est installée sur mon PC), la vérification des disques à chaque démarrage est désactivée. Pour le savoir, il faut exécuter la commande suivante :
    [shell]dumpe2fs -h /dev/sda1 | grep -i ‘mount count'[/shell]
    ce qui donne dans mon cas :
    [shell]
    Mount count: 156
    Maximum mount count: -1
    [/shell]
    la valeur -1 indique que la partition /dev/sda1 n’est jamais vérifiée. Il est aussi possible d’indiquer un cycle de vérification, exemple pour tous les 10 redémarrages, exécuter la commande :
    [shell]tune2fs -c 10 /dev/sda1[/shell]

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *