4

vlock: verrouiller l’accès à la console Linux

Vlock pour Virtual console lock program est un programme pour verrouiller une ou plusieurs sessions sur la console Linux.

vlock2

Ceci est particulièrement utile pour les machines Linux qui ont de multiples utilisateurs ayant accès à la console. Un utilisateur peut verrouiller sa session, tout en permettant à d’autres utilisateurs d’utiliser le système sur d’autres consoles virtuelles.

vlock

Installation de vlock

Le paquet vlock est présent dans les dépôts des principales distributions GNU/Linux.

Exemple sous Debian:

apt-get install vlock

Utilisationn de vlock

  • Vérouiller la session courante:
  • vlock -c
    
  • Vérouiller toutes les consoles:
  • vlock -a
    

D'autres articles :

Partager cet article:

Il est aussi possible de Flattr l'article en cliquant sur le dernier bouton, pour me payer une Duff!

fred

Autodidacte, technicien informatique système et réseau. Utilisateur au quotidien de GNU/Linux. Écoute et joue du Punk'Hard'Blues'n'Roll et me déplace tous les jours avec mon fidèle destrier, qui est le magnifique ZRX1100.

4 Comments

  1. La syntaxe idéal est :
    # vlock -sn

    L’option -s sert à désactiver sysrq, utile si on ne veut pas se faire déverrouiller sa console avec alt-sysrq-k :)

  2. Dans le man de vlock il n’y a que -a , -c , -h et -v …

    Merci pour la précision :-)

    EDIT:

    vlock -sn
    vlock : option invalide -- 's'
    
  3. Dans le man debian :
    « The options -n,–new, -s,–disable-sysrq, and -t,–timeout only work if vlock is compiled with plugin support. »

    Faudrait peut-être remonter ça à manjaro :)

  4. ouai effectivement, je viens de regarder le man sur une Debian et vlock possède bien plus d’options!

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *