14

Les environnements de bureau sous GNU/Linux

Dans ce billet, je vais essayer de présenter les principaux environnements de bureau utilisés dans les principales distribution GNU/Linux.
L’ordre de présentation est fait, non pas par préférence, mais en terme de « gourmandise » d’utilisation des ressources matériel, donc du plus lourd au plus léger bureau.

Unity

Unity est l’environnement de bureau par défaut de la distribution Ubuntu, basé sur Gnome3 et le gestionnaire de fenêtre Compiz. Unity est développé par Cannonical.
La navigation se fait à travers le « Dash », une barre de recherche, ou via le dock situé à gauche de l’écran. Il est toutefois possible de retrouver un menu classique.
La plus grande difficulté, pour moi ,est de pouvoir retrouver les logiciels à travers le Dash. En effet et d’autant plus pour un débutant, si on ne connaît pas le nom du logiciel cela devient très dur de le trouver et de l’utiliser. Pour pouvoir avoir une « bonne » expérience utilisateur avec Unity, il faut obligatoirement une machine performante et l’accélération matériel activée.

unity

Points positifs:

  • je n’en trouve pas…

Points négatifs:

  • Très gourmand en ressource matériel.
  • Absence de vrai menu.
  • Accélération 3D obligatoire.
  • Amazone.

KDE

KDE est un environnement de bureau entièrement personnalisable et très complet. Généralement, c’est un bureau qui plaît au nouveaux utilisateurs de GNU/Linux venant du monde Windows. Le seul point noir que je lui trouve est sa gourmandise en ressource matériel.

KDE sous Mageia

KDE sous Mageia

Points positifs:

  • Joli.
  • Agréable.
  • Complet.
  • Facile d’utilisation.

Points négatifs:

  • Très gourmand en ressource matériel.

Gnome-Shell

Gnome-Shell est l’environnement de bureau officiel de Gnome3, qui se veut moderne et orienté pour des écrans tactile comme Unity. De plus, Gnome-Shell bénéficie d’une grande communauté, ce qui permet d’avoir différentes extensions pour la personnalisation. Tout comme Unity, Gnome-Shell est assez gourmand en ressource matériel. A l’usage, je le trouve plus simple qu’Unity et plus cohérent.

Gnoem-Shell sous Manjaro

Gnoem-Shell sous Manjaro

Points positifs:

  • Interface moderne.
  • Personnalisation facile avec l’outil Tweak-Tool.
  • facilité de basculer d’un bureau de travail à l’autre(Workspace).

Points négatifs:

  • Gourmand en ressource matériel.
  • Pas très facile d’utilisation la première fois.
  • Accélération 3D obligatoire.

Cinnamon

Cinnamon est un environnement de bureau développé par et pour Linux Mint, basé sur Gnome3. Cet environnement ce veut simple d’utilisation, beau et convivial. Cinnamon se trouve à la frontière entre le bon vieux Gnome2 et Gnome3 alliant la modernité et la navigation classique par menu.

Cinnamon sous Linux Mint

Cinnamon sous Linux Mint

Points positifs:

  • Alliance entre classique et modernité.
  • Facile d’utilisation.
  • Peu gourmand en ressource matériel.

Points négatifs:

  • Le « Hot Corner » en haut à gauche activé de base.
  • Accélération matériel obligatoire, pour une bonne expérience utilisateur.

XFCE

XFCE est un environnement de bureau léger, fluide et peut être personnalisé via le gestionnaire de fenêtre Compiz. La dernière version essai de séduire les utilisateurs venant du monde Windows avec un nouveau menu proche d’un XP.

XFCE sous Manjaro

XFCE sous Manjaro

Points positifs:

  • Légers.
  • Très peu gourmand en ressource matériel.
  • Facile d’utilisation.
  • Points négatifs:

  • Un menu façon XP.
  • De base, assez spartiate.

Mate

Mate est un fork du célèbre bureau Gnome2. Avec Mate on retrouve la navigation classique par menu et l’interface de fenêtre basé sur Gtk+. Mate est très léger et très peu gourmand en ressource matériel. Tout comme Gnome2 à son époque, Mate est très facile d’utilisation. Par contre, comparé à Gnome-Shell ou Cinnamon, son apparence fait un peu vieillot.

Mate sous Manjaro

Mate sous Manjaro

Points positifs:

  • Très légers.
  • Très peu gourmand en ressource matériel.

Points négatifs:

  • De base, assez spartiate.

LXDE

LXDE est un environnement de bureau ultra léger, basé sur le gestionnaire de fenêtre OpenBox. Cet environnement sera privilégié pour des petites configurations matériels car très très peu gourmand et très fluide.
Sur LXDE on retrouve une navigation classique par menu et peut être personnalisable dans tous les sens.

LXDE sous Lubuntu

LXDE sous Lubuntu

Poins positifs:

  • Ultra léger.
  • Très peu gourmand en ressource matériel.
  • Très fluide.

Points négatifs:

  • Interface pas très moderne
  • Assez austère au premier abord

Enlightenment

Enlightenment, aussi appelé E, est un peu à part car c’est à la fois un gestionnaire de fenêtres et un environnement de bureau pour le système d’affichage X Window. La version stable actuelle est la E17. Enlightenment se compose d’un gestionnaire de fenêtres ainsi que des bibliothèques EFL (Enlightenment Foundation Libraries).
Enlightenment est très sobre, beau, très léger et l’ensemble très cohérent.

E17 sous Manjaro

E17 sous MAnjaro

Poins positifs:

  • Apparence soignée
  • Très léger
  • Original

Points négatifs:

  • Projet long en développement

Conclusion

Suivant les besoins et surtout les performances de la machine, il est possible de bénéficier d’un environnement de bureau sous GNU/linux, qui marie modernité et performance.
Pour tester les différents environnements de bureau, il est possible d’utiliser la distribution GNU/Linux Hybride.
Sinon, passer à Windows 8 avec son incroyable interface Metro :-p


D'autres articles :

fred

Autodidacte, technicien informatique système et réseau. Utilisateur au quotidien de GNU/Linux. Écoute et joue du Punk'Hard'Blues'n'Roll et me déplace tous les jours avec mon fidèle destrier, qui est le magnifique ZRX1100.

14 Comments

  1. Tu utilise quoi comme Bureau toi ?
    J’avais même pas remarquer que le menu se rapprocher de Windows xp (dommage) (je me sers pratiquement jamais de whisker) mais tu a raison.
    Sinon j’aime bien XFCE et anciennement gnome shell par contre KDE j’ai essayé souvent mais je m’y suis jamais adopté

  2. Bonjour
    Tu cites comme point négatif pour Cinnamon le fait qu’il soit « Peu gourmand en ressource matériel », c’est pas un avantage ça ?
    J’utilise Cinnamon depuis plus d’une année sur mon pc personnel (i3 2.4Ghz x 2, 4GB de Ram), il me convient sauf que je le trouve parfois pas très réponsif.

  3. Bonjour Zeine77,
    oui effectivement c’est un point positif et non négatif :-)

    J’utilise aussi Cinnamon sur à peu près la même config PC que toi mais sous Manjaro. Et je trouve sa réactivité très correct.

  4. #6 écrit par Sosox Il y a 2 heures

    ou sinon il y a les Tiling window manager :D (i3wm, awesome, xmonad, …)

    Ah oui cela serai cool d’avoir un pti billet sur eux ^^

  5. oui justement j’y pensais de faire un article sur les autres environnements de bureau moins connu du grand public :-)

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *